Pourquoi perd-on la guerre ? Un nouvel art occidental

 

Conférence organisée par Humacoop et IDEES à l'amphithéâtre de la Maison du Tourisme, à Grenoble, le jeudi 8 février 2018 à 19h30.

 Le titre de la conférence reprend celui d’un récent ouvrage de Gérard CHALIAND, Pourquoi perd-on la guerre ? Un nouvel art occidental, 2016.

 Ecrivain, essayiste, géostratège, observateur du terrain, l’auteur nous apportera son expertise sur les questions géostratégiques des conflits armés.

 

 

Depuis le retrait du Vietnam, le bilan militaire de l’armée Américaine et des alliés occidentaux est négatif. Les conflits coûteux, les résultats militaires médiocres se multiplient et entrainent des conséquences politiques désastreuses.

Gérard CHALIAND pointe, notamment à travers ses analyses, l’importance de l’altérité dans la compréhension du monde et l’urgence pour l’occident, d’accepter de voir le monde tel qu’il est.

 Pierre MICHELETTI, modérateur des débats, évoquera comment la gestion humanitaire, dans les conflits internationaux, est mêlée aux enjeux et à la violence de ces conflits.

L’idée est de confronter les points de vue et de discuter les tendances exposées par l’auteur, de sa compréhension de l’Histoire des conflits du XXème siècle, et tenter de donner un éclairage original sur les conflits contemporains permettant au public grenoblois d’aiguiser encore un peu plus son esprit critique à l’encontre de la guerre.

 Au-delà des commentaires, quelles pistes pour des stratégies de sortie de crise ou de prévention peuvent être évoquées ? Comment la solidarité internationale s’adapte dans ce paysage ?

 En partenariat avec IDEES, l’association des étudiants CICM, Amel France, l’Université de Grenoble et la ville de Grenoble, l’amphithéâtre de la Maison du Tourisme de GRENOBLE recevra entre autres : Gérard CHALIAND, Pierre MICHELETTI, Alain DONTAINE, Claude COUTAZ.

 

Home Agenda Pourquoi perd-on la guerre ? Un nouvel art occidental